Les séances

Méditations guidees et meditations silencieuses 

Echanges autour du cheminement spirituel

Durée des séances : 1h15


Equipement requis

Prévoir un tapis pour une courte relaxation en position allongée en début de séance et un coussin pour s’asseoir (possibilité de vous en prêter un si vous n’en avez pas).

Des chaises sont disponibles si l’assise sur le coussin est inconfortable. 

Méditation et spiritualité

Issue des grandes traditions spirituelles, la méditation est l’un des outils du cheminement intérieur, pour mieux se comprendre, pour mieux comprendre notre environnement, la relation que l'on a avec celui-ci. Elle permet de se relier de façon tangible à la vie qui nous anime, d'amener de la profondeur et de la légéreté à l'existence, d'approfondir la connaissance de l'être.

On commence souvent par une curiosité intellectuelle en comprenant le bien-fondé d’une démarche intérieure et la pratique régulière, de la réflexion et de la contemplation, va progressivement s’infuser dans notre existence, nous permettant de vivre nos états intérieurs, certains sources de souffrance, de façon différente, avec un angle de vision qui va progressivement changer, s'élargir, une lucidité accrue et progressivement mettre à jour un état intérieur caractérisé par de la simplicité, de l'apaisement, de la curiosité envers la vie, de la joie, de l'équanimité, le sentiment d'être relié à notre univers.


La méditation est avant tout une pratique et comme toute pratique elle demande de la pratique avant que l’on puisse en ressentir plus profondément le bon sens et les bienfaits. C’est parfois le problème de l’esprit occidental moderne qui a l’habitude de tout avoir rapidement, en un clic, en un tour au supermarché, l'impression de connaître beaucoup de choses.

 

Notre esprit qui est si proche, la partie la plus intime de notre être, nous le connaissons peu et pour beaucoup d'occidentaux il est très difficile de rester dix minutes sans rien faire avec leur propre esprit, ils ne peuvent pas rester dix minutes en paix avec eux-mêmes, le corps s'agite, le mental aussi, cela semble souvent inconfortable d'être simplement avec soi-même.

 

Sans vraiment s'en rendre compte ils ont un besoin quasi continu de stimulations, d'activités, une recherche de sens, de résultat, de bonheur, avec des choses extérieures à eux-mêmes ; et dans le cadre de la méditation, s'ils abordent la pratique avec ce même état d’esprit , à vouloir obtenir quelque chose, ils sont souvent déçus, désorientés, frustrés.

 

Le cheminement intérieur demande à être honnête, sincère, curieux, ouvert et patient, ou à faire grandir ces qualités, ce n'est pas un état que l'on peut posséder, que l'on peut acheter, c’est plutôt un processus de désencombrement, pour revenir à l’essentiel. On peut acquérir une certaine compréhension intellectuelle en lisant des livres ou en suivant des enseignements mais l'expérience authentique demande de la pratique et de se confronter à soi-même. 

 

La vie humaine, avec le corps et l’esprit qui est le notre, offre cette possibilité d’un cheminement intérieur, d’une compréhension plus juste de notre être, empreinte de bon sens et de sagesse. Ce serait dommage de ne pas lui donner d’avantage de profondeur en occultant la conscience, l'âme, pour ne s’en tenir qu’à l’activité mental et au corps. Il est peut-être temps de prendre conscience de la conscience, d’éveiller l’âme, « L’âme qui fait appel à l’âme pour réaliser l’âme » dit un dicton hindou, c’est tout à fait cela.

 

On peut diviser la pratique méditative en deux grands types :

- Méditations dites analytiques, où l’on va utiliser l’intellect pour réfléchir à certains concepts, les intégrer dans notre vie par une réflexion approfondie (valeur de l’existence humaine, l’impermanence de toutes choses, l'interdépendance, la causalité…..).

- Méditations contemplatives, où, par une approche progressive, on va être de plus en plus capable de laisser l’esprit reposer dans sa simplicité naturelle, sans artifices. 

  

Lors des sessions de pratique nous abordons ces deux aspects, l’aspect de réflexion, avec souvent des échanges, des questionnements et l’aspect contemplatif, avec des méditations guidées qui aident à dévoiler cet état et des méditations silencieuses.